Coups de cœur de la créatrice de février : Ysie Boutique

Publié le : 30 April 2021
Catégories : Mode

















Quelles ont été vos inspirations ?

C’est par la découverte du métier et par la participation à des salons professionnels que l’idée des pierres est arrivée naturellement. Déjà car elles sont naturelles, ensuite car il y a une palette de couleurs assez riches et enfin parce qu’elles possèdent des vertus. C’est une matière qui m’inspirait beaucoup, que j’avais envie de travailler et qui a une histoire à raconter. C’est aussi l’idéal si on veut faire un joli cadeau du coup. C’est donc à ce moment-là que je me suis « spécialisée ». 



Travaillez-vous uniquement les pierres ?

La plupart de mes bijoux sont ornés de pierres naturelles mais pas tous. J’aime bien aussi travailler le nacre, les perles de cultures et d’autres matières mais toujours dans le naturel. Je n’aime pas tout ce qui est synthétique, type résine, ça ne m’attire pas.



Vous disiez que les bijoux n’étaient pas une passion première, vous faisiez quoi avant ?

Mon parcours a été une totale reconversion. J’ai travaillé dix ans dans le multimédia. Puis à quarante ans, j’ai eu envie de monter mon petit projet à moi. L’idée de créer des bijoux n’a pas été immédiate. Ça a toujours été une passion mais que je faisais en amateur de mon côté. Dès que j’avais un peu de temps ou que j’avais envie d’un nouvel accessoire, je me mettais à créer. Par exemple, j’ai réalisé mes propres bijoux de mariage il y a dix ans.



Vous avez donc créé votre marque en 2019. Comment avez-vous su que c’était le moment de vous lancer ?

Professionnellement je me voyais plus évoluer là où j’étais. J’avais envie de créer quelque chose à moi. De plus, j’ai toujours été un peu manuelle. J’ai donc demandé une rupture conventionnelle, qui m’a permis de me lancer ensuite sans trop de stress ou de risques et de pouvoir tester mon marché.



Tous vos bijoux sont faits mains dans un atelier en région parisienne. Comment fonctionnez-vous ? 

Je suis toujours toute seule. Pour l’instant j’arrive à tout gérer ainsi. Après il est possible que dans un an ou deux j’ai besoin d’aide suivant comment aura évolué ma marque. Le fait est que j’aime énormément travailler seule car je suis maître de tout. Par exemple pour les réseaux sociaux, si je trouve que ce que je suis en train de faire est joli, je prends une photo et je fais un post. Alors que si j’avais quelqu’un qui travaillait cette partie là pour moi, ce serait un fonctionnement différent, un peu moins libre. 



Si vous deviez résumer votre marque en un mot, ce serait lequel ?

De ce que j’entends des clientes que je rencontre, ce serait « fin » ou « délicat ». Pour ma part ce serait sûrement « intemporel ».



Qu’est-ce qui fait la différence dans vos créations ?

Mes créations sont assez classiques mais il y a toujours une petite touche d’originalité. Par exemple, avec mon modèle phare – le collier Alma – qui a une pierre assez grosse et un petit trèfle accroché sur la chaîne.



Quelle est votre pierre préférée ?

Je dirais que c’est la labradorite grise. Elle a une variété de reflets incroyable – verts, bleus voire rouges mais c’est très rare. Celles que je vends sont grises, elles peuvent donc se porter avec tout.



Pour en revenir un peu plus sur la collaboration même avec la Petite Attention, qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à notre box ?

J’ai fait un premier pas dans l’univers des box lorsque l’une d’entre elles m’a contactée. C’était une box pour les futures mariées qui s’appellent La Petite Impatiente. Je me suis dit qu’il y avait une partie du business à chercher sur tout ce qui est B2B. J’ai vu énormément de box et je suis tombée sur la vôtre que j’ai trouvé très sympa, cette idée de se faire un petit plaisir par moi. J’ai ensuite contacté Pauline au téléphone avec qui on a longuement discuté et on a bien accroché (rires).



Comment conseillez-vous de porter ce collier ?

Il faut juste que la pierre soit en contact direct avec la peau car c’est ce que prescrit la lithothérapie pour que le bijoux puisse agir. On a choisi le quartz rose car c’est la pierre de l’amour universel. De l’amour universel d’ailleurs, que ce soit dans la famille ou avec un partenaire. En plus le rose pâle va à tout le monde. Pour la Saint-Valentin, ce semblait être l’idéal. On a quand même hésité entre un quartz rose ou un pendentif en forme de cœur. Mais je préférais une pierre, il y a beaucoup plus de choses à raconter autour de cette matière, c’est très enrichissant.



Est-ce qu’on peut le retrouver sur votre site ?

On peut retrouver ce type de pierre sur le site. En revanche, le modèle n’est pas disponible car je l’ai conçu exclusivement pour la box. Il y a quand même des modèles qui s’en rapprochent.



Un petit conseil pour l’entretien ?

Le collier résiste à l’eau, en revanche, il faut éviter tout ce qui est produits cosmétiques, parfums ou plus généralement tout ce qui peut altérer la dorure.